L'Antre de Beldaran
Bienvenue dans l'Antre de Beldaran !

Connectez-vous pour participer !

L'Antre de Beldaran

Forum d'infos pour World of Warcraft
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Sujets les plus vus
Le Proto-Drake perdu dans le Temps (TLPD) et ses amis
Haut Fait : Tous des malades !
Haut fait : Amiral de la voile sanglante
Guide : La fête des brasseurs
Farming des mobs rares
Les instances Cataclysm
Réputation "Foire de Sombrelune"
Comment gagner des PO, ou l'économie parallele de wow
Réputation " Shen'dralar"
Le tournoi d'argent : les quêtes
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Sites partenaires
Sites d'infos :

Site Officiel Wow Europe

Judgehype

worldofwarcraft-alliance

mondes-persistants.com/

wow-fr.com

wow.jeuxonline

wow-france

Wow-Rhea

Wow-Belgium

Wow-arena

Wow vault

MMO Champion

Wowlogie

Databases objets :

Allakhazam

Wowhead

Warcrafter

Thottbot

Wow Digger

Sites d'aide :

La Forge d'Onyxia

Pecheurs Chanceux

El's extreme anglin'

zoowow

Wow-Tactique

WarcraftPets

Wowjuju

L'assemblée des Défias

Merhliale.be

Millenium

Classements et Evaluation :

Armurerie officielle

Armory Light

Be Imba

Warcrafter

Wow-Heroes

WowJutsu

3D-armory

Wow-Achievements

Add-on :

curse-gaming.com

ui.worldofwar.net

wowmods-fr.com

dl.qj.net

jeuxvideopc.com

Wow interface

CT Mod

Wow-Matrix

Guildes :

guilde-phoenix

les fous furieux

Les potes agés

Les Chevaliers de Soléa

Force Alliée

Groin Team

Invictus

Revolution

The Achievements Club

La Rose Sanguinaire


Partagez | 
 

 Tout sur les macros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beldaran
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 1546
Serveur de jeu : Suramar
Guilde : Les Gardiens des Naarus
Nom perso : Beldaran
Race : Gnome
Métiers : Couture - Dépeçage
Orientation de jeu : PVE uniquement
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Tout sur les macros   Jeu 11 Oct - 9:51

Le site de reference : la page du site officiel ICI

Une autre source intéressante, les forums de classes de Judge hype, choisissez votre classe dans le menu du haut.

_________________
Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
C'est encore plus vrai quand on a des petites jambes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armory.wow-europe.com/character-sheet.xml?r=Suramar&n=Bel
Beldaran
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 1546
Serveur de jeu : Suramar
Guilde : Les Gardiens des Naarus
Nom perso : Beldaran
Race : Gnome
Métiers : Couture - Dépeçage
Orientation de jeu : PVE uniquement
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Tout sur les macros   Mer 2 Juil - 14:41

Un autre site très intéressant, WOW pour les nuls, a fait une page très intéressantes sur la conception de macros : Macros

_________________
Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
C'est encore plus vrai quand on a des petites jambes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armory.wow-europe.com/character-sheet.xml?r=Suramar&n=Bel
Beldaran
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 1546
Serveur de jeu : Suramar
Guilde : Les Gardiens des Naarus
Nom perso : Beldaran
Race : Gnome
Métiers : Couture - Dépeçage
Orientation de jeu : PVE uniquement
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Tout sur les macros   Jeu 3 Juil - 13:46

Encore un autre : Hallwow

_________________
Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
C'est encore plus vrai quand on a des petites jambes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armory.wow-europe.com/character-sheet.xml?r=Suramar&n=Bel
Beldaran
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 1546
Serveur de jeu : Suramar
Guilde : Les Gardiens des Naarus
Nom perso : Beldaran
Race : Gnome
Métiers : Couture - Dépeçage
Orientation de jeu : PVE uniquement
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Tout sur les macros   Lun 28 Juil - 12:09

Une autre jolie page faite par dhaliablanc : Tout sur les macros

Citation :
Allez hop un gros guide sur l’usage des macros.

Je remercie l’auteur de ce guide, Cogwheel (http://forums.worldofwarcraft.com/thread.html?topicId=96143900&sid=1). S’agissant d’un texte en anglais, j’ai procédé à la traduction. Les quelques erreurs sont donc de mon fait. Vous m’en excuserez. Je précise en outre que ne connaissant pas obligatoirement tous les sorts de chaque classe, j’ai préféré laisser le nom en anglais. Les lecteurs avisés peuvent bien évidemment m’indiquer le nom réel du ou des sorts que j’aurais écorchés au cours de ma traduction.



Healeusement votre

Dahliablanc
–== ≡ ≡ Table des matières ≡ ≡ ==–
Partie I: Base des Macros

Qu’est-ce qu’une macro?
Comment puis-je faire une macro?
Comment puis-je lancer des sorts?
Lancer des sorts sans activer ou désactiver un sort
Note sur le nom des sorts et de leurs rangs
Comment puis-je utiliser une relique, objet ou bijou?
De multiples actions en un seul clic
Ciblage
/target, /targetexact
D’autres commandes de ciblage
/help
/cleartarget
/targetlasttarget
/targetlastenemy, /targetlastfriend
/targetenemy, /targetfriend
/targetparty, /targetraid
Comment puis-je contrôler mon animal de compagnie?
/petattack
/petfollow
/petpassive, /petdefensive, /petaggressive
/petautocaston, /petautocastoff, /petautocasttoggle
Information sur les boutons et l’icone ? avec #show
D’autres commandes commençant par /
Équiper les objets
Séquence de sorts et d’objets
Choisir des sorts et objets au hasard
Attaquer
Manipulation de la Barre d’action
Supprimer les buffs
Changer de forme
Arrêter un lancer de sort
Stopper l’exécution de la macro
Descendre de monture
Enregistrement d’une cible pour une action ultérieure
Simuler des clics de bouton
Script avancé
Ce que les scripts ne peuvent pas faire
Alors, qu’est-ce qu’un script?

Partie II: Macro conditionnelles

Quelles sont les macros conditionnelles ?
Les commandes qui acceptent des conditions
[target = unité]
Syntaxe
Options générales de syntaxe
Syntaxe des conditions
Paramètres conditionnels non spécifiés
Conditions non spécifiées
[target =] paramètres
Conditions
Liste complète
conditions help et harm
conditions exists et dead
condition stance (forme)
condition stealth
condition modifier
variables de la condition modifier
condition button
condition equipped (worn)
condition channeling
condition actionbar (bar)
condition pet
condition combat
conditions mounted, swimming, flying, indoors & outdoors (à l ’interieur, à l’extérieur)
condition flyable
conditions Party & raid
condition group
Exemples de macros conditionnelles
Utilisation de Focus
Choix de macro avec la commande /click

Partie III: Divers

Les icônes personnalisées
Conserver les macros sur plusieurs ordinateurs,
Plus d’information
Remerciements



–== ≡ ≡ Partie I: Base de Macros ≡ ≡ ==–

Qu’est-ce qu’une macro?

Une macro est simplement une liste des commandes commençant par / (slash). Je suis sûr que vous êtes familier avec certaines des commandes les plus communes de votre barre de menu (Général) :

/dire (/d)
/whisper (/w, /talk, /t) -cuchoter quoi….
/emote (/e, /em, /me)
/danse

Oh, et pour vous les PvP, je ne dois pas oublier /spit

Avec des macros, non seulement nous pouvons exécuter des commandes comme les actions précédentes, mais en plus nous pouvons également utiliser la plupart d’entre elles en même temps.

Chaque commande est unique en son genre. Elle est sur sa propre ligne et est écrite exactement comme vous le feriez en tapant dans la fenêtre principale. Par exemple, si vous vouliez une macro qui crie “Tout le monde danse!” et vous éclater en dansant, vous écririez :

/crier Tout le monde danse maintenant!
/dance

Une liste complète des commandes commençant par / est disponible à l’adresse suivante http://www.wowwiki.com/List_of_Slash_Commands.

Note: Je vais profiter de cette première occasion pour vous indiquer qu’une macro exécute toutes ses commandes en même temps. Cela signifie que lorsque vous cliquez sur le bouton lié à une macro, la macro s’exécute du début à la fin avant de redonner le contrôle de la partie. Cela a deux effets importants :

* Tout d’abord, si vous écrivez une macro qui prend beaucoup de temps à s’exécuter (comme /run for i = 1, 100000000 do end), le jeu se bloquera aussi longtemps que nécessaire pour exécuter la macro.

* En deuxième lieu, et c’est sans doute plus important encore, il n’est pas possible d’attendre dans une macro (c’est à dire effectuer une boucle d’attente) sans geler la partie. Vous verrez ce problème avec la commande /cast . Certains add-ons peuvent fournir un moyen d’envoyer une commande à une date ultérieure, mais ils ne peuvent être utilisés que pour certaines commandes et pas d’autres : le Chat, les emote, et à certaines commandes liées à d’autres add-ons (bien que l’équipement en cours de combat soit autorisé).

Comment puis-je faire une macro?

Tout d’abord, ouvrez la fenêtre macro. Vous pouvez faire cela soit en ouvrant le menu principal et en sélectionnant Macros, ou en tapant /macro (/ m) dans la fenêtre principale.

En haut de la fenêtre, vous verrez deux onglets: Macros Générales et Macros de votre avatar.

Les macros générales sont communes à tous vos avatars.

Les macros spécifiques à votre avatar sont… euh, je pense que vous avez compris. : P

Immédiatement sous les onglets se trouve une grille de 18 cases où les macros sont affichées.

Il y a en outre, une case unique qui affiche votre macro actuellement sélectionnée avec un bouton « changer de nom / icône » à côté .En-dessous, se trouve la fenêtre d’édition dans laquelle vous tapez la macro.

Enfin, en bas vous avez un certain nombre de boutons, dont le sens est évident.

Pour créer une macro, cliquez sur le bouton Nouveau au bas de la fenêtre. Ceci affichera une autre petite fenêtre sur le côté où vous choisissez l’icône et saisissez un nom pour la macro.

Si vous choisissez l’icone point d’interrogation (?), WoW ira chercher automatiquement une icône pour votre macro en fonction des sorts ou objets énumérés dans la macro. Une fois que vous avez choisi une icône et un nom, cliquez sur le bouton OK.

Quelques remarques: Vous pouvez contrôler quelle icône est affichée pour votre macro en utilisant la commande #show. Bien que vous puissiez donner le même nom à deux macros, il est préférable de ne pas le faire. Vous pouvez également ajouter des icônes personnalisées à la liste (voir la partie III).

Maintenant, vous remarquerez que la macro dont vous avez choisi l’icône a été ajoutée aux 18 cases indiquées plus haut. Cette nouvelle macro devient d’ailleurs celle sélectionnée par défaut. Il est temps de commencer à écrire votre macro. Cliquez dans la fenêtre d’édition pour commencer à la taper.

Note: Les macros ont une limite de 255 caractères. La rumeur dit que c’est parce qu’ils ont l’intention d’enregistrer des macros sur les serveurs un jour. Pour l’instant, cependant, voir partie III ci-dessous pour plus d’informations sur la conservation de vos macros entre plusieurs ordinateurs.

Lorsque vous avez terminé de taper votre macro, faites simplement glisser son icône dans la barre d’action. La macro sera automatiquement sauvegardée lorsque vous essayez de l’utiliser ou lorsque vous fermez la fenêtre des macros. Cliquez sur le bouton, et ca y est c’est fait ^^

Comment puis-je lancer des sorts?

Durant le cours normal du jeu, vous n’aurez pas le temps d’utiliser des commandes de macro. Bien sûr, à l’occasion, vous utiliserez des emote mais… il y a bien mieux à faire.

Nous allons commencer par la commande /cast (/lancer en français).

La commande /cast vous permet de jeter tout sort de votre (ou de vos animaux de compagnie) livre de sort.

Le cas le plus simple est une commande de ce type:
/cast Shadow Word: Pain (/lancer Mot de l’ombre : Douleur)

Note du traducteur : dans la mesure du possible j’indique l’équivalent en français en italique pour information, mais les commandes en anglais fonctionnent parfaitement. Par ailleurs comme indiqué ci-dessous, en raison du respect strict de la syntaxe des sorts, il est plus que préférable de cliquer droit sur le nom du sort dans le livre de sort pour respecter la syntaxe…

Cette macro lancera le sort Mot de l’ombre : Douleur (pour son rang le plus élevé) sur votre cible. Il se comporte exactement comme si vous aviez placé le sort dans votre barre d’action et que vous aviez cliqué sur l’icone du sort.

D’ailleurs, vous verrez que si vous positionnez le pointeur de souris sur l’icone de la macro, il vous indiquera qu’il s’agit du sort Mot de l’ombre : Douleur .

Hum, vous pourriez penser … Mais pourquoi ne pas mettre tout simplement le sort dans la barre d’action ?

Eh bien, c’est là que la combinaison de plusieurs commandes est très pratique, et c’est exactement ce que fait une macro. Que faire si vous êtes un mage et vous voulez dire à vos compagnons que vous êtes sur le point de moutonner un monstre ?

Eh bien, tout simplement vous pouvez mettre dans la macro à la fois le lancer du sort et un message :

/cast Polymorph (métamorphose)
/gr Je moutonne % t! vous le démoutonnez , vous vous le prenez dans la tronche !

Note: Comme la macro est exécutée en une seule fois, la commande /gr sera émise en même temps que vous commencerez à lancer le sort, que vous ayez une cible valable ou non ou que Métamorphose soit disponible ou non.

Cela signifie que vous pouvez placer les deux commandes dans n’importe quel ordre et elles auront le même effet. Si vous voulez dire quelque chose aprèsavoir lancer le sort, il y a un add-on pour cela (http://www.wowinterface.com/downloads/info4167-AfterCast.html).

Comme mentionné ci-dessus, / cast se comporte exactement comme si vous aviez mis le sort sur une de vos barres d’action.

Cela signifie aussi que si le sort peut être activé ou désactivé en cliquant dessus, ses capacités seront activées ou désactivées chaque fois que vous exécutez la macro.

Si au contraire vous voulez que la macro active toujours le sort sans va-et-vient entre sa position activée et désactivée, vous pouvez ajouter un point d’exclamation au début du nom du sort. Par exemple, cette macro tente d’activer Auto Shot indépendamment du fait que vous soyez en train de tirer ou non :

/cast !Auto Shot

Cela peut être utilisé avec / castsequence (détaillée plus bas) pour créer une macro permettant une rotation de tirs pour les chasseurs:

/castsequence reset=target Steady Shot, !Auto Shot

Note sur le nom des sorts et de leurs rangs

La commande /cast est très pointilleuse quand il s’agit de préciser le nom du sort. Pour réussir à jeter un sort, vous devez utiliser l’orthographe, la ponctuation, l’espacement, etc EXACTE.

La meilleure façon d’être sur de rentrer le bon nom est d’ouvrir votre livre de sorts lors de l’écriture de la macro, et de placer votre curseur dans la macro là où le sort devrait être écrit, et ensuite de shift-cliquer sur l’icone du sort dans votre livre de sorts. Cela entre le nom exact du sort, y compris son rang :
/cast Shadow Word: Pain (Rank 5) /lancer Mot de l’ombre : Douleur (Rang 5)

Vous pouvez sans risque supprimer le (Rang 5) de la macro et l’ordinateur ira chercher automatiquement le grade le plus élevé - en supposant que vous le vouliez, bien sûr. Il existe de nombreuses situations où il est avantageux d’utiliser un rang particulier (comme pour le bannir du démoniste pour lequel le rang du sort détermine sa durée).

Attention toutefois,Certains sorts utilisent plusieurs parenthèses.

Par exemple, en utilisant shift-clic sur le sort Lucioles (Combat farouche) (Faerie Fire (Feral)) vous obtenez dans votre macro :

/cast Faerie Fire (Feral) (Rank 2) en français /lancer Lucioles (Combat farouche) (Rang 2)

Si vous retirez l’ensemble (Rang 2), le code interne qui traduit le sort est un peu perdu par (Feral) : Il va penser qu’il s’agit d’un rang et le sort ne fonctionnera pas.

Pour que le sort fonctionne sans indiquer le rang il faudra taper :

/cast Faerie Fire (Feral) () en français /lancer Lucioles (Combat farouche) ()

Les parenthèses vides sont considérées comme le rang car elles sont à la fin. Parce qu’elles sont vides, l’ordinateur choisit votre rang de sort le plus élevé et jette le sort.

Comment puis-je utiliser une relique, objet ou bijou?

La réponse est simple: de la même façon que vous jetez un sort. La commande permettant d’utiliser un objet est (vous l’aurez deviné) : /use.

Comme /cast, sa forme la plus simple prend le nom de l’objet que vous souhaitez utiliser:

/use Relique d’O’shuggun

La commande /use peut s’utiliser d’une autre façon :

/use <emplacement d’inventaire>

Cette forme d’utilisation vous permet d’utiliser un objet de votre inventaire à son emplacement spécifié. Voir http://www.wowwiki.com/InventorySlotId pour une liste de numéros de votre inventaire

Exemple:

/ use 13

vous permet d’utiliser l’objet qui se trouve à la position la plus haute des objets de votre inventaire

Vous pouvez également utiliser un objet à un emplacement spécifique de vos sacs :

/ use <Sac> <n° de l’emplacement> .

Par exemple vous gardez toujours les aliments de votre animal de compagnie dans le premier emplacement de votre sac à dos. Vous pouvez facilement écrire une macro pour nourrir votre animal de compagnie comme suit:

/cast Feed Pet

/use 0 1 (soit le sac n° 0 et l’emplacement n°1 de ce sac)

Les sacs sont numérotés de 0 à 4 de la droite vers la gauche (0 est toujours votre sac à dos) et les emplacements sont numérotés à partir de 1 en allant de la gauche vers la droite, et de haut en bas (comme si vous lisiez ):

1 2 3 4
5 6 7 8
… ou

1 2
3 4 5 6
7 8 9 10

Pour être complet, je vous précise que /cast et /use fonctionnent exactement de la même manière.

/cast équivaut à /use et /use peut être utilisé pour lancer des sorts. Ce n’est pas très utile pour des macros simples. Toutefois, lorsque nous parlerons des macros conditionnelles et des séquences de macro,vous serez heureux de savoir que vous pouvez entremêler des sorts et des objets dans une même commande.

De multiples actions en un seul clic

En général, vous ne pouvez pas jeter plus d’un sort avec un simple clic d’une macro. La plupart des sorts et certains objets activent ce que l’on appelle le « Global Cooldown » (GCD) (Cooldown universel ou refroidissement universel pour les anglophobes) qui vous empêche d’effectuer plusieurs actions simultanément.

Qu’un sort ait ou n’ait pas fonctionné et qu’il déclenche le GCD, il empêche une autre commande /cast de votre macro de fonctionner.

Ndt : de manière générale, le GCD a pour effet d’empêcher de spammer (cliquer comme un frénétique) un sort pour le lancer plusieurs fois à la suite.. il faut attendre que le sort « refroidisse » pour pouvoir le relancer.

I y a de bonnes nouvelles, cependant. Certains sorts peuvent être lancés en même temps, en une seule macro. Tout sortilège qui est instantané et qui ne déclenche pas le GCDpeut être suivi par un autre sort ( Les actions en mélée telle Frappe héroïque rentrent dans cette catégorie aussi).

L’info-bulle du sort vous indiquera si le sort est instantané, mais vous devez utiliser le sort (ou vérifier une base de données comme thottbot.com) pour savoir s’il déclenche le GCD.

Exemple:
/use Talisman of Ephemeral Power

/cast Arcane Power

/cast Presence of Mind

/cast Pyroblast
(Ndt : je ne connais pas les sorts des mages… )

Ciblage

Le ciblage est une autre tâche commune dans les macros. Cela se fait :

-soit en utilisant des commandes de ciblage qui changent la cible (/target)

-soit en utilisant la condition [target =] pour les commandes qui l’accepte.

Lorsque vous utilisez la condition [target =] vous pouvez lancer un sort sur une unité ou un monstre spécifié, sans changer de cible.

Les macros conditionnelles seront abordées en détail dans la partie II. Pour l’instant, je vais vous montrer comment utiliser les commandes de ciblage.

Le ciblage le plus élémentaire est sans surprise /target.

Son utilisation est aussi simple que :

/ target Dahliablanc

Attention, cette commande a pour effet de cibler soit le nom exact qui est précisé après /target, soit le nom qui s’en rapproche le plus .

Exemple : si vous tapez

/target Dah

et si je suis près de vous (et qu’aucun Dah ne soit proche de vous)

et bien vous me ciblerez

Cela peut être avantageux ou non en fonction de votre situation. Malheureusement, la commande ciblera également les unités inutiles (voire des cadavres).Par exemple :
/target Herv
/cast Rétablissement (Rang 11)

Si Herv n’est pas à coté, la cible de votre sort pourra être quelqu’un dans votre raid qui se révèle avoir les lettres H et E en son nom. Pour remédier à cette situation, le patch 2,3 a inclus la commande /targetexact.

/targetexact Herv
/cast Rétablissement (Rang 11)

Cette macro fonctionnera correctement pour Herv, sauf si ce dernier est à 100 mètres de vous, distance à laquelle aucun soin ne pourra lui être prodigué. (Herv reviens !!! Après tu te demandes pourquoi on wipe …)

A la place de spécifier le nom d’une personne que vous souhaitez cibler, vous pouvez également fournir une unité d’identité. Les unités d’identité sont un moyen d’identifier un caractère particulier, mob, PNJ, etc.

Par exemple

/target player vous cible

/target pet ou /target familier cible votre familier

cf . / / www.wowwiki.com / unitid pour une liste complète des unités d’identité.

D’autres commandes de ciblage

Voici un bref aperçu des autres commandes de ciblage:

/assist

En bref, /assist cible la cible de votre cible

Vous pouvez également donner un nom ou une unité à /assist :

/assist Dahliablanc

si Dahliablanc cible Sylviniel, alors /assist Dahliablanc vous fera cibler Sylviniel.

/cleartarget

Vous laisse sans cible

/targetlasttarget

Comme son nom l’indique, ciblera vore cible précédente. Si vous n’aviez auparavant aucune cible , cette commande ne fera rien.

/targetlastenemy, /targetlastfriend

Ces commandes se comportent un peu comme /targetlasttarget mais spécifient votre plus récent ennemi ou plus récent ami.

/targetenemy, /targetfriend

Ces commandes permettent de faire défiler un type spécifique d’unité. /targetenemy est comme si vous appuyez sur TAB, et /targetfriend est comme si vous appuyez sur CTRL-TAB (dans le répertoire par défaut de touches).

Vous pouvez également ajouter un paramètre de 1 qui inverse la direction du défilement (/targetenemy 1 est comme si vous appuyez sur Maj + Tab).

Remarque: vous ne pouvez utiliser ces commandes qu’une fois par macro.

/targetparty, /targetraid

Permet de faire défiler en ciblant les membres de votre groupe ou de votre raid les plus proches . Comme /targetenemy, vous pouvez ajouter un 1 pour inverser la direction du défilement.

Comment puis-je contrôler mon familier ?

Comme indiqué dans la section sur le lancer des sorts, vous pouvez utiliser /cast pour lancer les capacités de votre familier, en utilisant le nom desdites capacités. En outre l’extension burning crusade a rajouté de nouvelles commandes :

/petattack

Il dit à votre familier d’attaquer votre cible. Vous pouvez également spécifier un nom ou une unité d’identité et votre animal attaque l’unité identifiée.

/petfollow

Oblige votre familier à vous suivre, en annulant son attaque si nécessaire.

/petpassive, /petdefensive, /petaggressive

Définit le mode de réaction de votre familier tout comme les boutons de votre barre de familier.

/petautocaston, /petautocastoff, /petautocasttoggle

Ces commandes permettent de manipuler l’activation automatique des sorts de votre familier. La première commande active le sort automatique , la seconde la désactive, et la troisième permet de basculer celui-ci (comme si vous cliquiez droit). Exemple:

/petautocasttoggle Torment

Information sur les boutons et l’icone ? avec #show

Par défaut, WoW utilise le premier sort ou le premier objet qui apparaît dans une macro pour afficher le cooldown, la portée et la disponibilité du bouton. Il affichera par ailleurs l’icône de ce sort ou objet si vous utilisez le point d’interrogation en tant que pointeur.

Si on reprend l’exemple précédent :
/use Talisman of Ephemeral Power

/cast Arcane Power

/cast Presence of Mind

/cast Pyroblast

Avec cette macro, WoW choisira Pouvoir des arcanes pour vous informer sur votre macro. Toutefois, ce n’est probablement pas ce que vous voulez vraiment. L’objet principal de ce sort est de lancer Pyroblast. Les premières lignes de cette macro ont simplement pour effet de rendre plus efficace Pyroblast.

Vous pouvez faire en sorte que le bouton de votre macro affiche les informations liées à Pyroblast comme si Pyroblast était le premier sort indiqué dans votre macro. Il suffit alorsde rajouter la ligne suivante en haut de la macro:

#show Pyroblast

Si vous utilisez le point d’interrogation, le bouton aura aussi de l’icône de Pyroblast sans effort supplémentaire de votre part.

Vous pouvez utiliser le nom d’un sort, le nom de l’objet…

Similaire à #show, on peut utiliser # showtooltip. Normalement, lorsque vous pointez la souris sur une macro de votrebarre d’action, votre info-bulle affiche le nom de la macro. Ce n’est pas très utile la plupart du temps (surtout si vous utilisez un addon comme TheoryCraft pour vous donner des informations détaillées sur le sort dans les info-bulles).

Toutefois, #showtooltip vous permet de spécifier un sort à utiliser dans l’info-bulle de la même manière que #show. Si vous utilisez #showtooltip, vous n’avez pas besoin d’utiliser #show.

Si vous êtes satisfait du sort que WoW a choisi pour afficher les informations sur la macro, vous pouvez utiliser # showtooltip sans préciser un nom pour gagner de la place dans votre macro.

Note : à la différence des commandes commençant par /, #show et « showtooltip doivent être écrits en lettres minuscules.

D’autres commandes commençant par /

Maintenant que vous avez une base solide j’aimerais brièvement couvrir une partie des autres commandes / à votre disposition. Certaines de ces commandes peuvent sembler inutiles à première vue, mais quand vous les combinez avec les macros conditionnelles de la Partie II de ce post, elles peuvent être très utiles

Équiper les objets

Il y a deux commandes pour équiper les objets: /equip et /equipslot.

/equip <nom> prend tout simplement le nom de l’objet à équiper par défaut comme si vous aviez cliqué-droit dans un de vos sacs.

/equipslot précise en outre un emplacement de votre inventaire

Exemple

Équipement d’armes à un emplacement par défaut:

/equip Salut de gladiateur

Equiper un bijou à l’emplacement de l’inventaire le plus bas :

/equipslot 14 La carotte et le Bâton

Séquence de sorts et d’objets

Très souvent, vous utiliserez en combat la même série de sorts ou d’objets. Pour faire ce travail par le biais d’une macro, nous avons la commande /castsequence.

/castsequence prend une liste de sorts et / ou d’éléments séparés par des virgules. Le fonctionnement est similaire à celui des commandes /cast et /use.

Cela signifie que vous pouvez utilise des noms de sort ,des noms d’objets, des unités d’ identifiants, des n° d’emplacement d’inventaire, des n° de sacs et des n° d’emplacements de sacs.

Chaque fois que vous exécutez la macro, il active le sort ou l’objet courant. Si le sort ou l’objet est utilisé avec succès, la séquence se déplace à l’entrée suivante. Vous devez activer à plusieurs reprises la macro pour utiliser tous les sorts ou objets dans l’ordre de la macro.

Une fois que vous utilisez la dernière entrée dans la liste, la macro revient au début.

Exemple:

/castsequence Immolation, Corruption, Malédiction d’agonie, Drain de vie

C’est ce qu’utiliserait un démoniste en entrée de combat…

Il convient toutefois de noter que si Immolation ne fonctionne pas pour une raison quelconque (mana insuffisante, réduit au silence, etc), l’ordre restera à ce moment-là.

Pour cette raison, vous ne pouvez pas utiliser un /castsequence de faire une macro spammable comme par exemple :

/castsequence Fulgurance, Exécuter, Frappe Mortelle

Avant la liste de sort, vous pouvez également spécifier les conditions de réinitialisation de la macro pour redémarrer sur la séquence avant qu’elle n’atteigne sa fin. La syntaxe de base pour lesdites conditions est la suivante :

reset = n / target / combat/ equip/ shift/ alt / ctrl , où n est un nombre de secondes.

Vous pouvez spécifier un nombre quelconque de ces conditions séparées par des barres obliques, comme illustré.

Reset= n : Les secondes sont utilisées comme un délai de réponse pour la commande.

Chaque fois que la séquence fonctionne, il réinitialise la minuterie. Si vous n’utilisez pas la macro dans le nombre de secondes spécifié, la séquence recommence au début. Il s’agit d’une distinction très importante parce qu’elle signifie que vous ne pouvez pas utiliser une minuteriepour tenir compte des temps de recharge (du GCD).

target réinitialise la séquence lorsque vous changez de cible ;

combat lorsque vous quittez combat;

shift, alt, et ctrllorsque vous activez la macro avec une de ces touches enfoncée.

Exemple:
/castsequence reset=10/shift Spell 1, Other Spell, Some Item
Choisir des sorts et objets au hasard

il suffit d’utiliser /castrandom et /userandom. Comme /castsequence, /castrandom et /userandom accepte une liste de sorts et / ou d’objets séparés par des virgules et en prend un au hasard quand vous exécutez la commande.

Exemple:

/castrandom Swift Mechanostrider, Battlestrider, Summon Dreadsteed

Attaquer

Il y a deux commandes spécialement adaptées pour attaquer votre cible: /startattack et /stopattack pour commencer et cesser d’attaquer, respectivement.

/startattack vous pouvez spécifier un nom ou un identifiant d’unité pour attaquer une cible précise.

Par exemple:

/startattack Illidan Stormrage

Si vous souhaitez qu’une macro se comporte comme une capacité d’attaque (c’est-à-dire celle qui permet de basculer en mode d’attaque plutôt que d’attaquer directement), vous pouvez lancer :

/cast attack

Manipulation des barres d’action

Il y a deux commandes qui vous permettent de modifier la barre d’action

/changeactionbar et /swapactionbar.

/changeactionbar accepte un numéro unique et permet d’afficher la barre d’action spécifiée.

Exemple pour un chasseur
/cast Aspect du Hawk
/changeactionbar 1

ou
/cast Aspect du Singe
/changeactionbar 2

/swapactionbar prend deux numéros de barre d’actions et permet l’échange entre ces deux barres à chaque fois que la commande est lancée.

Si vous êtes sur une barre autre que l’une des deux spécifiée par la commande, la commande affichera la première spécifiée.

/swapactionbar 1 2

Supprimer les buffs

/cancelaura vous permet de supprimer les buffs indésirables.

Par exemple, untank pourrait enlever un buff non désiré avec une macro avec la commande suivante:

/cancelaura Bénédiction de salut

Ndt : ça vous rappelle quelque chose herv et huy ?

Changer de forme

À l’exception des guerriers, toutes les classes à changement de forme (druides, les prêtres spé ombre, etc) peuvent utiliser /cancelform pour quitter leur forme actuelle.

Pour les druides, /cancelform est reconnu instantanément. Cela signifie que vous pouvez faire quelque chose comme:

/cancelform
/use Super Healing Potion

Arrêter un lancer de sort
/stopcasting, comme vous pouvez le deviner, est utilisé pour arrêter un sort en cours de lancement.

Ceci est utile pour faire des “boutons de panique” qui interrompent tout ce que vous êtes en train de faire pour le moment en faveur de quelque chose de plus important.

Sur mon démoniste, par exemple, j’utilise la macro ci-après:

/stopcasting
/cast Shadowburn
Stopper l’exécution de la macro

/stopmacro . Son utilisation principale est de vous empêcher de continuer une macro si certaines conditions sont vraies. Voir “Utilisation de Focus” à la fin de la partie II pour un exemple.

Descendre de monture

/dismount

Je crois que c’est clair…

Enregistrement d’une cible pour une action ultérieure

Cela vous permet de fixer un objectif afin d’y revenir plus tard.

Par exemple, admettons que votre raid leader vous assigne un objectif à moutonner Tout d’abord, sélectionnez le, et tapez / focus Maintenant, vous pouvez utiliser la macro suivante pour moutonner vore focus.
/target focus
/cast Polymorph
/targetlasttarget

Notez que ce n’est pas l’utilisation la plus efficace de focus. Voir “Utilisation de Focus” vers la fin de la partie II pour une utilisation approfondie.

Simuler des clics sur un bouton

La commande /click accepte un nom d’un bouton et agit comme si vous aviez cliqué sur le bouton avec votre souris. Par défaut, il se comporte comme un clic-gauche, mais vous pouvez spécifier d’autres boutons de la souris dans la commande.

Vous pouvez aussi faire des choses qui normalement ne seraient pas disponibles pour les macros ou exiger l’utilisation du système de script Lua. Par exemple, la macro suivante procèdera automatiquement à acheter et confirmer un objet lors d’une vente aux enchères (assurez-vous que vous avez sélectionné l’élément que vous souhaitez….)
/click BrowseBuyoutButton
/click StaticPopup1Button1On

Il existe des exemples plus complexes de /click vers la fin de la partie II.

Script avancé

Ce que les scripts ne peuvent pas faire

Les scripts sont des outils très puissants qui peuvent prendre des décisions complexes sur la base d’un certain nombre de critères. En raison de ce pouvoir, Blizzard a limité les types de choses que nous sommes autorisés à faire avec eux .

Alors que les scripts restent tout à fait utiles pour certains cas, vous ne pouvez pas les utiliser pour lancer des sorts, utiliser des objets, changer votre barre d’action ou agir sur votre cible d’une quelconque façon. Vous êtes limité à utiliser des commandes spécifiques pour les scripts

Alors, qu’est-ce qu’un script?

L’interface utilisateur WoW est contrôlée par du code écrit avec le langage de script Lua. Vous pouvez utiliser ce système de script dans une macro avec la commande / run . L’ensemble du script doit être sur une ligne, mais vous pouvez avoir plusieurs /run dans un seul macro.

Un traitement complet de Lua et de programmation en général est bien au-delà de la portée de ce document. Toutefois, si vous avez une expérience en programmation, vous devriez aller voir http://www.lua.org/pil/ pour apprendre les bases de Lua et si vous n’avez pas d’expérience en programmation, vous pouvez consultez http : / / pine.fm / LearnToProgram / pour obtenir une base des concepts utilisés dans les scripts.

Blizzard dispose de nombreuses fonctions (appelée l’API) que les scripts Lua peuvent utiliser pour contrôler l’interface utilisateur. Vous pouvez consulter l’API et d’autres caractéristiques de l’interface utilisateur à http://www.wowwiki.com/Interface_Customization (si vous passez beaucoup de temps sur les scripts et / ou les add-ons, WoWWiki sera indispensable). Je ne peux pas couvrir tous les détails de l’interface utilisateur, je vais donc simplement vous présenter un de mes scripts préférés à titre d’exemple.

La macro suivante (sur laquelle je fonde mon CCWarn addon) murmure à tout le monde dans votre raid de changer leurs cibles si elles ont le même cible que vous. Cela pour empêcher de briser le mouton que cette macro lance.

/cast Polymorph

/run for i=1,GetNumRaidMembers()-1 do local u,t=”raid”..i,”target”if UnitIsUnit(u..t,t)then SendChatMessage(”Change targets! Trying to sheep…”,”WHISPER”,nil,UnitName(u))end end

Cela peut paraître abscons, mais il faut se rappeler que le script doit être sur une seule ligne. En indentant ledit script pour le rendre plus lisible on aurait :

for i = 1, GetNumRaidMembers() - 1 do

local unit = “raid”..i

if UnitIsUnit(unit..”target”, “target”) then

SendChatMessage(”Change targets! Trying to sheep…”, “WHISPER”, nil, UnitName(unit))

end

end



—== ≡ ≡ Partie II: Macro Conditionnelles ≡ ≡ ==–

Quelles sont les macros conditionnelles ?

Les macros conditionnelles sont un moyen de contrôler les actions en fonction de divers éléments d’information. A titre d’exemple, la macro ci-après lance sur Renew sur une cible amicale et Shadow Word: Pain sur une hostile :
/cast [help] Renew [harm] Shadow Word: Pain

Quand vous exécutez la macro, la condition [help] est vérifiée. Cela détermine si votre objectif est quelqu’un sur lequel vous pouvez lancer des sorts bénéfiques.

Si la condition [help] est vraie, alors la macro lance Renew et la macro se déplace à la ligne suivante.

Sinon, (soit vous n’avez pas de cible, ou vous ne pouvez pas jeter un sort bénéfique sur votre cible), il regarde la prochaine clause. Maintenant, il vérifie la condition [harm]. [harm] est comme [help], mais pour les sorts offensifs. Si cela est vrai, la macro lance Shadow Word: Pain. Si ce n’est pas vrai (pas de cible ou vous ne pouvez pas nuire à votre cible) la macro ne fait rien car il n’y a plus de conditions.

Note: j’aurais pu ne pas spécifier de condition [harm] à vérifier et la macro aurait fonctionné de la même façon. Toutefois, si vous n’avez pas de cible ou votre cible ne peut être ni aidé ni lésée, vous devez recevoir un message d’erreur.

Les commandes qui acceptent des conditions

Voici une liste de toutes les commandes sécurisées actuellement disponibles dans WoW et acceptant des conditions :
# Show
# showtooltip
/help
/cancelaura
/cancelform
/cast
/castrandom
/castsequence
/changeactionbar
/clearfocus
/cleartarget
/click
/dismount
/equip
/equipslot
/focus
/petagressive
/petattack
/petautocastoff
/petautocaston
/petautocasttoggle
/petdefensive
/petfollow
/petpassive
/petstay
/startattack
/stopattack
/stopcasting
/stopmacro
/swapactionbar
/target
/targetenemy
/targetexact
/targetfriend
/targetlastenemy
/targetlastfriend
/targetlasttarget
/targetparty
/targetraid
/use
/userandom

[target = unité]

Outre le fait que cette condition doit être vérifiée, elle permet de fixer la cible de différentes actions. Par exemple, la macro suivante utilisera toujours les bandages sur le joueur, indépendamment de ce qui est ciblé (voir http://www.wowwiki.com/UnitId pour une liste complète des identifiants d’unité):
/use [target = player] Bandage en tisse-néant

Outre le fait que cette action cible l’objectif de l’action elle-même, le [target =] fixe également la cible sur laquelle la condition est vérifiée. Comme ceci ne doit pas avoir beaucoup de sens pour le commun des lecteurs, voici une macro un peu plus claire :
/cast [help] [target = targettarget, help] [target = player] Flash Heal

D’abord la macro vérifie que votre cible est amie. Si c’est vrai, elle lanceFlash Heal.

Sinon, elle passe à la prochaine condition, [target = targettarget, help]. Elle vérifie alors de nouveau, mais cette fois-ci elle vérifie si la cible de votre cible est amie. Si c’est le cas, la macro lance Flash Heal .

Si elle n’a toujours pas trouvé une cible valable , elle va passer à la prochaine condition, [target = player]. Puisqu’il n’y a pas de conditions réelles (target=player c’est vous), cette condition sera toujours vraie, et donc vous vous lancez à vous même le sort Flash heal.

Syntaxe

Il ne peut y avoir énormément de confusion autour des macros conditionnelles. Vous trouverez un peu plus loin l’ensemble des conditions existantes.
Options générales de syntaxe

Toutes les commandes commençant avec un / fonctionnent essentiellement de la même façon. Vous disposez d’une commande et d’un ensemble de paramètres. Les paramètres dépendent de la commande, et certaines commandes n’acceptent aucun paramètre. Voici quelques exemples:

/cast Toucher Guérisseur
\ ___/ \ ______________ /
| |
| Paramètres
|
commande

/petattack
\ ________/
| |
| Paramètres (vide)
|
commande

castsequence reset =target Immolation, Corruption, Malédiction d’agonie, Drain de vie
\ ________ _/ \ ____________________________________________________________/
| |
commande paramètres



Les macro conditionnelles vous permettent de choisir un ensemble de paramètres sur la base d’un certain nombre de conditions. Au niveau le plus élevé, vous avez un ensemble de conditions / groupe de paramètres séparés par des points-virgules.

Les conditions se composent de zéro ou plusieurs ensembles de conditions.

Chaque ensemble de conditions est entre crochets.

Voici une illustration de cette syntaxe de base :
/commande [conditions] [autres conditions] paramètres ; [conditions] paramètres …

Comme vous l’avez vu dans les principaux exemples ci-dessus, la commande est évaluée à partir de la gauche vers la droite. Dès qu’il trouve un ensemble de conditions qui sont vraies, il lance la commande avec les paramètres correspondants.

S’il n’y a pas de conditions dans une clause, elle sera toujours vraie.

Lorsque la commande ne possède aucune condition qui soit vraie, elle n’est pas exécutée du tout.

Syntaxe des conditions

Chaque ensemble de conditions est une simple liste délimitée par des virgules. Elles peuvent apparaître dans n’importe quel ordre, mais [target =] est toujours pris en compte en premier lieu, devant l’une des conditions. Pensez à la virgule comme un “et”. Une des conditions similaires [help, nodead, target = focus] signifie « Mon focus est un ami et il n’est pas mort »

Attention : Les conditions sont sensibles à la casse (majuscule ou minuscule). Si vous utilisez [Help] au lieu de [help], la macro va générer une erreur. Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement que les paramètres de la condition soient eux aussi sensibles à la casse. Néanmoins, il est généralement préférable de respecter la casse. Écrivez les sorts et les objets comme ils sont décrits dans leurs info-bulles. Suivez les exemples dans ce guide avec précision.

Les conditions elles-mêmes ont aussi des règles de construction. Tout d’abord, comme vous venez de le voir avec “nodead”, vous pouvez mettre “no” en face d’une condition pour signifier le contraire. Notez que [nohelp] ne signifie pas la même chose que [harm]. [harm] et [help] renvoient la valeur vraie si et seulement si la cible concernée respecte ces conditions.

En outre, il existe des cibles qui ne peuvent être ni aidées ni blessées (Joueurs de la faction adverse qui ne sont pas en Jcj, familiers d’agrément, quêtes d’escorte, etc.)

Certaines conditions ont aussi leurs propres ensembles de paramètres. Par exemple, [stance] par lui-même signifie « dans n’importe quelle forme ». C’est utile pour toutes les classes ayant différentes formes, à l’exception des guerriers, qui sont toujours dans une seule posture.

Toutefois, vous pouvez également spécifier une ou plusieurs forme (stance) à vérifier.

L’ensemble des paramètres commence par deux points (Smile et chaque paramètre est séparé par une barre oblique (/) qui signifie “ou”.

Voici la syntaxe type d’un seule condition pour laquelle tout paramètre à l’intérieur des chevrons (<>) est facultatif :

[<no>condition<:paramètre</paramètre</paramètre<...>>>>]

Voici un exemple simple qui utilise Shield Bash (Coup de bouclier), si vous êtes dans une posture défensive ou offensive, mais qui bascule en posture défensive , si vous êtes en mode Berserker:

/cast [stance:1/2] Shield Bash; Defensive Stance
Note : « no » s’applique à l’ensemble de la condition et à l’ensemble de ses paramètres. Cela signifie que [nostance: 1 / 2] signifie “tout sauf des positions 1 ou 2″

Paramètres conditionnels non spécifiés

Une source de confusion vient dans le traitement des commandes sans paramètres. Une erreur très commune lors de l’écriture de macros est d’ajouter un point virgule à la fin, mais cela crée alors certains bugs inattendus.

Par exemple la macro suivante:

/petattack [target=focus, harm];

Pour les non-initiés, cette commande vous fait penser que vous envoyez votre familier attaquer votre focus, si ce dernier est hostile.

Cependant, En regardant plus précisément cette macro:


/petattack [target = focus, harm] ;
\ _______/ \ _________________/ V V V
| | | | |
commande option | | paramètres (vide)
| |
| Options (vide)
|
paramètres (vide)

Vous voyez les ensembles d’options et paramètres vides ? Rappelez-vous qu’un ensemble vide d’options est toujours évalué comme vrai, de sorte que le deuxième paramètre vide est transmis à /petattack si les premières conditions sont fausses (target=focus, harm).

Conditions non spécifiées

Parfois, vous voulez qu’une commande jette un sort sur une cible particulière dans certaines circonstances, mais se comporte de façon différente si ces conditions ne sont pas vraies.

Dans ce cas, vous souhaiterez utiliser un ensemble vide de conditions sera toujours évalué comme vrai.

La macro ci-après lance Flash of Light sur l’unité se trouvant sous le pointeur de votre souris (attention : il s’agit d’une unité qui n’est pas obligatoirement sélectionnée, mais qui se trouve sous le pointeur en forme de doigt lorsque vous pointez sur elle).

Si vous n’avez pas d’unité sous votre pointeur ou que cette unité est hostile, la macro se comportera comme un simple /cast Flash of Light, qui sera dirigée sur votre cible (l’unité que vous aviez sélectionnée), ou éventuellement sur vous .
/cast [target=mouseover, help] [ ] Flash of Light

[target =] paramètres

Certaines commandes n’acceptent comme paramètres que des unités.

Par exemple, /target party1 ciblera le premier membre de votre groupe.

La commande /target [target = party1], bien que plus détaillée, a exactement le même effet.

Toutefois, dans la plupart des cas, les concepteurs du jeu ne veulent pas que nous puissions effectuer des tests sur une unité et ensuite agir sur une autre, de sorte que vous devrez utiliser l’une ou l’autre.

Par exemple, la macro suivante ne fonctionnera pas comme prévu:
/target [target = focus, dead] party1

WoW ignorera party1 parce que vous avez défini une unité avec le [target =].

Il y a toutefois certaines exceptions à cette règle. Certaines commandes ont des “unités clés” qui sont leur sont fondamentalement dédiées. Si vous utilisez cette unité clé dans votre condition [target =], WoW vous permettra de spécifier une autre unité ou utilisera l’unité par défaut prévue pour cette commande si vous ne spécifiez pas d’autre unité.

Un exemple concret vous sera plus utile :
/focus [target = focus, dead] [target = focus, noharm] target

Dans cet exemple , l’unité clé est le focus. Puisque nous utilisons [target = focus], WoW enverra target à la commande/focus. Nous aurions pu ne pas mettre le mot target en fin de macro puisque le paramètre par défaut de /focus est target.

Ci-dessous est jointe une liste de toutes les commandes avec leurs unités clés, et leurs unités par défaut le cas échéant.

Par souci de clarté, l’unité clé est une unité que vous pouvez utiliser dans [target =] qui vous permettra d’envoyer une autre unité à la commande. L’unité par défaut est l’unité qui sera envoyé à la commande si vous n’en fournissez pas une.

Commande | Unité clé | Unité par défaut
—————–+————-+————-
/target | target |
/focus | focus | target
/startattack | target | target
/petattack | pettarget | target

Conditions

Ci-dessous se trouve la liste complète des conditions et ce qu’elles signifient. Chaque condition est traitée plus en détail ci-dessous.

Liste complète des conditions

Vous trouverez ci-dessous la liste complète des conditions qui sont à la disposition du système de macro :
help - permet de lancer des sorts bénéfiques sur la cible
harm - permet de lancer des sorts maléfiques sur la cible
exists - la cible existe
dead- la cible est morte
stance:0/1/2…- sous la forme n°….
stealth - camouflé
modifier:shift/alt/ctrl - La touche alt/shift/ctrl enfoncée

button:1/…/5/<virtual click>- Macro activée avec le bouton de la souris indiqué

equipped:<type d’objet>- l’objet spécifié est équipé (le type d’objet peut être un emplacement d’inventaire, un objet ou un sous-type d’objet)

channeling:<nom du sort>- Canalisation du sort spécifié

actionbar:1/…/6 - la barre d’action spécifiée est sélectionnée

pet:<pet name or type>- le familier spécifié est invoqué

combat - en combat

mounted - en monture

swimming - en nageant

flying- en monture ou forme de vol ET dans les airs

flyable- Dans une zone où le vol est autorisé (OT)

indoors - à l’intérieur

outdoors - à l’extérieur

party -La cible est dans votre groupe

raid- La cible est dans votre groupe/raid

group:party/raid- Vous êtes dans le groupe spécifié

Conditions help & harm

Ces deux conditions ont été déjà abordées.
Condition exists

Cela détermine si l’unité donnée existe. En d’autres termes, si vous n’avez pas une cible, [exists] renvoie la valeur faux. Si vous avez un focus, [target = focus, exists] sera vrai. Il est à noter que, dans certains cas, [exists] est inutile. [help], [harm], [dead], [party], et [raid] impliquent [exists] si elles sont vraies.

Condition dead

Si vous avez une cible qui est morte, la condition sera vraie.


Condition stance: 0/1/2/…/n

Stance est le terme générique utilisé pour les formes ou postures des guerriers, druides, voleurs (camouflé ou non), les prêtres spé ombre et les Chamans (Loup Fantôme) .

Les formes ou postures ne sont applicables qu’à des situations où certaines capacités ne sont utilisables que dans des formes spécifiques. De ce fait, les auras du Paladin et les aspects du Chasseur ne sont pas considérés comme des formes, quand bien même ils apparaissent dans la barre de changement de forme.

La forme la plus simple de [stance], comme nous l’avons mentionné précédemment, signifie que vous êtes dans n’importe quelle forme.



Il est équivalent à [stance: 1/2/3/.../n] où n est le nombre de formes que vous pouvez avoir.



[stance: 0] est équivalent à [nostance] de sorte que vous pouvez utiliser la première comme une condition. [stance: 0 / 3] retournera la valeur vraie si vous êtes en forme n°3 ou sans aucune forme.
Les formes sont classées de la même manière qu’elles apparaissent sur votre barre de changement de forme. Ainsi, un druide avec Ours, Forme aquatique, Félin, et formes de voyage aurait positions 1 à 4.

Voici un tableau simple pour vous aider à vous rappeler le nombre des formes :
| Guerrier | Druide | Prêtre | Voleur | Chaman
————+————-+———–+———-+———- +———-
Stance 1 | Bataille | Ours | Ombre | Furtif | Loup
Stance 2 | Défensif | Aquatique |
Stance 3 | Berserker | Félin |
Stance 4 | |Voyage |
Stance 5 | | (1) |
Stance 6 | | vol |



(1) Arbre de vie ou sélénien

Note: Si une des formes de druide est manquante, toutes les formes de nombre plus élevées doivent être remontées d’un rang.

Exemples :
/cancelform [nostance:0/1/3]

/cast [stance:1/3] Faerie Fire (Feral)(); [nostance] Faerie Fire

Sous la forme d’ours ou de félin, le sort Lucioles (Combat farouche) sera lancer. Sous la forme de druide, le sort Lucioles normal sera lancé.

Si vous êtes dans une forme autre que Druide, Ours ou félin, la macro vous fera revenir à la forme druide.

Condition stealth

Alors que les voleurs parmi peuvent trouver cette condition superflue (car [stance] se comporte de la même façon), [stealth] s’applique également aux elfes de la nuit ainsi qu’aux mages (invisibilité)….

Condition modifier: Shift / Ctrl / Alt (mod)

Les touches shift, alt ou ctrl sont un moyen pratique d’éviter d’utiliser des emplacements de la barre d’action ou de prendre certaines décisions. Admettons que vous vouliez jeter tel sort dans certains cas et un autre sort en appuyant sur shift, alt ou ctrl :
/cast [modifier, help] [modifier, target=targettarget, help] Flash Heal; [help] [target=targettarget] Greater Heal

Cette macro permet de jeter un sort bénéfique sur votre cible si elle est amicale, ou la cible de votre cible le cas échéant. Si vous appuyez sur shift, alt ou ctrl, la macro lancera Flash Heal. Sinon, elle lancera Grand Heal.

Bien sûr, vous pouvez spécifier une touche en particulier. Exemple [modifier: shift / ctrl], signifie shift ou ctrl enfoncé. Si vous voulez spécifier Shift et Ctrl enfoncés , vous devez préciser : [modifier:shift, modifier:ctrl].
Méfiez-vous si vous utilisez les raccourcis clavier pour vos macros. Si vous affectez A à une macro qui contient par exemple, [modifier: shift] et si vous avez quelque chose d’autre lié à SHIFT-A, la touche SHIFT-A aura la priorité et votre macro ne fonctionnera pas.



Variables de la condition modifier

Bien que les touches shift, ctrl ou alt sont les seules touches acceptées par la condition modifier, il existe un certain nombre de variables que vous pouvez aussi utiliser avec ladite condition.

Par exemple, la variable SELFCAST signifie «quelle que soit la touche que vous utilisez pour vous lancer à vous même un sort ».

Dans le jeu, la valeur par défaut est alt (en maintenant la touche “alt” enfoncée, le sort que vous lancez sera dirigé sur vous-même, dans la mesure où cela est possible).

Si vous créez une macro comme celle-ci:

/cast [modifier:SELFCAST, target=player] [target=mouseover] [ ] Greater Heal

Cette macro fonctionnera, quelle que soit la touche que vous avez affectée dans le jeu pour lancer un sort sur vous-même.

D’autres variables et leurs valeurs par défaut (mais sans doute avec beaucoup moins d’utilité) sont indiquées ci-dessous :

AUTOLOOTTOGGLE (shift) correspond à butin automatique
STICKYCAMERA (Ctrl)
SPLITSTACK (shift) correspond à la division en unités plus petites d’un lot d’objet
PICKUPACTION (shift)
COMPAREITEMS (shift)
OPENALLBAGS (shift)
QUESTWATCHTOGGLE (shift)

Condition button:1/2/…/5 /

De manière similaire à [modifier], [button] permet à votre macro de s’activer de façon différente, en fonction du bouton de la souris utilisé.

Les numéros de 1 à 5 correspondent à gauche, à droite, centre, bouton 4 et bouton 5.

Si votre macro est activée par une touche du clavier, [bouton: 1] sera toujours considéré comme vrai.

A titre d’exemple, voici la macro que j’utilise pour monter une monture (rroh le pléonasme…)
#show Swift Green Mechanostrider

/userandom [nobutton:2, flyable, nomounted] Ebon Gryphon; [nomounted] Black Battlestrider, Swift Green Mechanostrider

/dismount [noflying] [button:2]

Cette macro a pour effet :

1/quand je ne suis pas en monture :

En cliquant gauche,je choisis Ebon Gryphon, s’il peut être utilisé (condition flyable, c’est à dire si je suis dans une zone où le vol est autorisé).

Sinon la macro choisit au hasard lBlack Battlestrider ou Green Swift Mechanostrider.

En cliquant droit,par contre, la macro a pour effet de toujours me faire choisir une monture mécanique.


2/quand je suis en monture

En cliquant gauche, je descendrai de monture, sauf si je suis en vol.

En cliquant droit, par contre, la macro me fera descendre de tout type de monture (autrement dit si je suis en vol, bonjour la chute….)

Condition equipped:<type d’objet>

[equipped] vous permet de déterminer si un type particulier d’équipement est utilisé.

Le type d’équipement peut être un emplacement d’inventaire, un objet ou un sous-type d’objet.

Voir http://www.wowwiki.com/ItemType et http://www.wowwiki.com/API_TYPE_InventorySlotName pour les listes de ces types.

Voici la macro que j’utilise pour utiliser Shield Bash (Coup de bouclier) ou Pummel (Frappe) en fonction de ce que j’ai déjà comme objet équipé:
#show [equipped:Shields] Shield Bash; Pummel

/cast [equipped:Shields,stance:1/2] Shield Bash; [equipped:Shields] Defensive Stance; [stance:3] Pummel; Berserker Stance

La ligne # show est utilisée pour faire apparaître l’attaque spéciale Shield Bash ou Pummel

Sans elle, il montrerait la posture en lieu et place de l’attaque spéciale.

Afin de rendre la suite de la macro plus lisible, voici ci-dessous le pseudocode détaillant ce que fait cette macro :
1/ si un bouclier est équipé et je suis en posture de combat ou en posture défensive,
alors je lance Coup de bouclier
2/sinon, si un bouclier est au moins équipé,
alors je lance posture défensive
3/sinon, si je suis en posture Berserker
alors je lance Frappe
4/sinon , je lance la posture Berserker

Voici une autre macro qui vous permet de lancer Overpower (Ndt : Fulgurance ? Surpuissance ?) avec un peu plus de vigueur Smile
/equip [noequipped:Two-Handed Axes] Crystalforged War Axe

/cast [nostance:1] Battle Stance; [equipped:Two-Handed Axes] Overpower

Condition channeling:<nom du sort>

Normalement, si vous êtes en train de canaliser un sort et que vous lancer un autre sort, la canalisation est arrêtée.

Cette option vous permet d’éviter que cela ne se produise, et a également un certain nombre d’autres utilisations. Par exemple, peut-être vous voulez annuler un sort particulier, mais pas un autre.

[channeling] sans nom de sort correspond à n’importe quel sort, mais vous pouvez également lister un nombre arbitraire de sorts à vérifier.
Attention : la canalisation d’un sort n’est pas la même chose que le lancement d’un sort. La condition [channeling] ne s’applique qu’aux sorts comme Missile des arcanes, Drain de vie, Attaque Mentale, etc pour lesquels, après le début du sort, l’effet se poursuit pendant un certain temps (le temps de canalisation).

Condition actionbar: 1 /… / 6

Par défaut, l’interface utilisateur fournit un certain nombre de barres d’action. Ces barres sont celles de la partie inférieure gauche de l’écran. Vous pouvez écrire des macros qui répondent aux différentes barres d’action ou qui les changent.

Par exemple, pour un chasseur , cette macro permet de simuler des postures liées à ses aspects :
/swapactionbar 1 2

/cast [actionbar:1] Aspect of the Hawk; Aspect of the Monkey

Cette macro passe de la barre d’action 1 à la barre d’action 2, et vice-versa.

Quand elle passe à la barre d’action 1, la macro lance Aspect du Faucon, et quand elle passe à la barre d’action 2, elle lance Aspect du Singe.

Condition pet: <nom du familier ou type de familier>

Chaque classe disposant d’un familier va trouver cette condition utile.

En effet elle vous permet de choisir une action en fonction de votre familier.

Vous pouvez spécifier le type ou le nom de votre familier (Marcheur du Vide, Sanglier, Diablotin, Loup, etc.).

[pet] par lui-même correspond à n’importe quel familier. Par exemple, un Mage peut choisir entre le sort Givre de son élémentaire ou son propre sort Nova de Givre

/cast [pet] Freeze; Frost Nova

Condition combat

Renvoie la valeur vraie si vous êtes en combat.

Conditions mounted, swimming, flying, indoors & outdoors

monté, en train de nager, en vol, à l’intérieur et l’extérieur

Ces conditions sont évidentes. Elles ne s’appliquent qu’à vous, en tant que joueur.

Condition flyable

[flyable] détermine si vous êtes dans en Outreterre où vous êtes autorisé à utiliser une monture volante.

Conditions Party & raid

Ces conditions renvoient la valeur vraie si votre cible est dans votre groupe ou dans votre raid, respectivement.

Condition group:party/raid

Cela vous permet de déterminer si vous êtes dans le type de groupe spécifié. [group] est équivalent à [group: party]. [group: raid] implique [group: party]. Cela peut être utile pour les buffs :

Par exemple:
/cast [group, nomodifier] Arcane Brilliance; [help] [target=player] Arcane Intellect

Si vous êtes dans un groupe, Illumination des arcanes sera lancée. Si vous appuyez sur shift, alt ou ctrl, ou si vous êtes seul, la macro lancera Intelligence des Arcanes sur une cible amie ou sur vous même.

Utilisation de Focus

Focus est un identifiant d’unité comme target, player, ou raidpet1target (Voir http://www.wowwiki.com/UnitId). Il vous permet de référencer un monstre, le joueur, ou un PNJ que vous indiquez. L’utilisation la plus simple du focus est celle utilisant des raccourcis clavier.

Il ya deux utilisations de Focus : Focus Target et Target Focus

Focus Target pose votre focus sur ce que vous êtes en train de cibler (il efface le Focus si vous n’avez rien ciblé). Une fois que vous avez posé votre focus sur une cible, vous pouvez l’utiliser comme un identifiant d’unité pour toute autre commande macro.

Target Focus consiste, comme vous pouvez le deviner, à cibler celui sur lequel vous avez posé votre focus.

Ces exemples triviaux ne peuvent suffire, et vous allez voir qu’en combinant Focus et Target avec les macro conditionnelles, il est possible d’obtenir des résultats très intéressants.
L’une des utilisations les plus communes est de fixer une cible qui va faire l’objet d’un crowd control. Un mage peut choisir un monstre pour le moutonner et le définir comme focus. Ensuite, rien ne l’empèche de cibler un autre monstre pour faire du dps, et utiliser la macro suivante quand il voudra remoutonner le premier monstre :

/cast [target=focus] Polymorph

Ou peut-être qu’un soigneur veut poser son focus sur le tank principal. Avec un addon comme FocusFrame (http://wow.curse.com/downloads/details/5681/), il peut alors avoir une icône dédiée pour ce tank et l’utiliser facilement pour soigner ledit tank.

En plus des conditions ci-dessus , il y a aussi les commandes /focus et /clearfocus.

Sans aucun paramètre, /focus fonctionne exactement comme /focus target. Vous pouvez également rajouter comme paramètre un identifiant d’unité (voir ci-dessus la section Ciblage) ou un nom :
/ focus party3target

Voici un exemple de focus avancé :
/focus [target=focus, noexists] [target=focus, dead] [target=focus, help] [modifier]

/stopmacro [target=focus, noexists]

/cast [target=focus] Polymorph

La première ligne pose votre focus sur votre cible actuelle (ou efface votre focus si vous n’avez pas de cible) dans une des situations suivantes:
-Vous n’aviez pas de focus ;

-Votre focus actuel est mort ;

-Votre focus actuel est un allié ;

-Vous appuyez sur shift, alt ou ctrl (dans la mesure où vous voulez changer de focus, car vous en avez déjà un valide)
La deuxième ligne empêche la macro de continuer si vous n’avez pas de focus.

Enfin,la troisième ligne lance Métamorphose sur votre focus.

Il est aussi possible d’échanger votre cible et votre focus, ce qui permet d’avoir 2 cibles, entre lesquelles vous allez pouvoir basculer :
/cleartarget [target=target, dead]

/clearfocus [target=focus, dead]

/target focus

/cleartarget [target=focus, noexists]

/targetlasttarget

/focus target

/targetlasttarget

Les deux premières lignes effacent la cible et / ou le focus s’ils sont morts (si vous voulez vraiment faire le suivi de plusieurs objectifs morts, par exemple, pour les ressusciter ou prendre leur butin, alors supprimez ces 2 premières lignes).

Le quatrième ligne est nécessaire parce que /target focus n’efface pas votre cible si vous n’avez pas de focus (sans cette ligne, la cinquième ligne aurait pour effet de vous faire cibler votre précédente cible).

Macro avec branchement / clic

Admettons que vous vouliez un bouton qui choisit entre trois différents sorts basés sur shift, ctrl, ou absence de touche et deux objectifs différents en fonction des boutons gauche ou droit de la souris. Cela peut être fait grace à la macro suivante :
/cast [modifier: shift, button: 1, target = party1] [modifier: ctrl, button: 2, target = player] Grand Heal, [modifier: ctrl, button: 1, target = party1] [modifier: ctrl, button: 2, target = player] Flash Heal, [nomodifier, button: 1, target = party1] [nomodifier, button: 2, target = player] Renew

Nous pouvons diviser la macro sur plusieurs lignes dans un souci de clarté :

/cast [modifier: shift, button: 1, target = party1] [modifier: ctrl, button: 2, target = player] Grand Heal

/cast [modifier: ctrl, button: 1, target = party1] [modifier: ctrl, button: 2, target = player] Flash Heal

/cast [nomodifier, button: 1, target = party1] [nomodifier, button: 2, target = player] Renew
–== ≡ ≡ Partie III: Divers ≡ ≡ ==–

Les icônes personnalisées

Si vous souhaitez utiliser les icônes personnalisées pour vos macros, vous pouvez les placer dans votre répertoire World of Warcraft \ Interface \ Icons (vous pouvez créer ce dossier s’il n’existe pas). Les fichiers doivent suivre les mêmes règles de textures que celles de l’interface utilisateur.

Notamment, ils doivent être soit des fichiers ou des BLP 24-bit/24-bit + alpha TGA non compressés. Leurs dimensions doivent être puissance de 2 jusqu’à 512 (par exemple, 32×32, 512×128). Note: toutes les images qui ne sont pas carrées seront coupées dans votre barre d’action.

Conservation des macros sur plusieurs ordinateurs

Jusqu’à ce que Blizzard décide de stocker les macros sur les serveurs, vous devrez copier votre répertoire World of Warcraft \ WTF \account \ Nom de votre compte d’un ordinateur à l’autre. Cela permettra également de préserver l’ensemble de vos paramètres pour tout les add-ons que vous avez installés, bien que les addons devront également être installés sur chaque ordinateur.

Si vous préférez conserver uniquement vos macros, vous devez copier World of Warcraft \ WTF \account \ Nom de votre compte \ macros-cache.txt pour vos macros générales,

et World of Warcraft \ WTF \ account \ Nom de votre compte \ nom du royaume\ nom de votre personnage\ macros-cache.txt pour vos macros spécifiques.

Plus d’information

Si vous avez une question spécifique et vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question ici, consultez la FAQ Macro & Repository (http://forums.worldofwarcraft.com/thread.html?topicId=108386180).

Il contient des réponses à un certain nombre de questions, ainsi que de nombreux exemples des macros. Vous devriez également jeter un coup d’oeil à http://www.wowwiki.com pour plus d’inspiration.

Il existe aussi dans ce lien un certain nombre de rubriques connexes ainsi que des détails de l’API WoW pour une utilisation avec scripts (/ run).

Remerciements

All our cookies are belong to Slouken! Il a toujours été l’un des employés les plus accessibles de Blizzard sur les forums, et le système macro ne serait pas là où il en est aujourd’hui sans son intervention judicieuse.

Merci également à Iriel, Tem, Cladhaire, et d’autres qui sont intimement familiers avec l’interface utilisateur et ont partagé leurs connaissances avec le reste du monde

D’autres personnages méritent une certaine reconnaissance pour leur contribution à la communauté : Neuro, Shirik, Jelly, Lunessa, Troodi, Lealla, Aella, Valaron, Lopeppeppy, Kamdis et beaucoup d’autres dont le nom m’échappe mais qui se reconnaitront.

_________________
Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
C'est encore plus vrai quand on a des petites jambes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armory.wow-europe.com/character-sheet.xml?r=Suramar&n=Bel
Beldaran
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 1546
Serveur de jeu : Suramar
Guilde : Les Gardiens des Naarus
Nom perso : Beldaran
Race : Gnome
Métiers : Couture - Dépeçage
Orientation de jeu : PVE uniquement
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Tout sur les macros   Sam 5 Avr - 9:30

Qu'est-ce qu'une macro?

Simplement une "touche" sur laquelle vous mettez une série de sorts que vous pouvez lancer en même temps.

L'utilité d'une macro?

Gagner du temps, de la réactivité, du dps, du heal... Bref amélioration du gameplay en général.

Comment faire une macro?

.../macro ou via le menu de wow (escape > macro)

A quoi ressemble une macro?

#show Bubulle
/cast Bubulle
/use Pierre de foyer

Jouer avec macro c'est un manque de "savoir" jouer?

Non, c'est le contraire normalement. Celà vous permet de gagner des "touches" ou vous permet de lancer plusieurs sorts en une "touche" ( exemple guerrier sur 1 touche : Charge + Brise genou // Charge + Frappe du Colosse )

Suis-je obliger de jouer avec macro?

Bien sûr que non.

Alors pourquoi faire une macro?

Comme dit plus haut, gagner en "tout". Mais attention, la macro ne va pas non plus vous faire gagner 100k dps ou encore faire tomber les boss "facilement"
C'est juste qu'au lieu d'appuyer sur 1 / 2 / 3 / 4 pour activer 3 ou 4 sorts/objets... Vous pouvez le faire en une touche.

Je vais prendre une macro "dps" pour le guerrier :

#show Témérité
/cast Témérité
/cast Cri de guerre
/cast Bannière du crâne
/cast rage berserker
/use nom du bijou
/use potion de force

Exemple pour rogue :

#show Ficelles du métier
/cast [@Nomdujoueur] Ficelles du métier

(cette macro me permet de lancer mon sort, sans devoir sélectionner mon pote et forcément, je garde toujours ma cible ^^ Plus besoin de sélectionner la personne du raid, lancer mon sort, re-sélectionner ma cible)

Mais que fait cette macro? Elle vous permet de lancer 4 sorts + votre bijou en appuyant sur une seule "touche". Ce n'est pas un manque de skill, c'est une optimisation, amélioration de votre personnage que vous vous offrez. Vous n'allez pas perdre de temps à activer chacun de vos "sorts", vous n'allez rien oublier.

Petit index :

#show ou #showtooltip + Nom du sort : vous permet de voir le temps de récupération de votre sort
/cast ou /lancer + Nom du sort : vous permet de le lancer
/use + Nom de l'objet : vous permet d'utiliser un objet équipé ou dans vos sacs.

Vous pouvez mettre le nom que vous voulez et l'icone de votre choix. Attention, si vous n'avez pas la spécialisation, il est possible que vous ne voyez pas l'icone de votre sort. Si vous êtes un guerrier arme, vous ne verrez peut-être pas la technique "sanguinaire" qui est réservé au guerrier fury. Cependant vous pouvez mettre, n'importe quel icone, vous verrez quand même le temps de réduction.

C'est trop compliqué? Pas envie de me compliquer la vie?

Je dirai que oui, on perd 5minutes, mais une fois que c'est fait et que vous êtes habitués à votre nouveau "raccourci", vous allez voir à quel point c'est plus simple et plus agréable.

Macro ne fait pas tout !?

Attention, les macro ne fonctionnent évidemment pas pour tous vos sorts. Sinon le gameplay se résumerait à appuyer sur 2 touches. C'est juste un confort à certains moments même en pve.

Ou puis-je trouver les macros pour ma classe?

Simplement sur les forums ou sur les profils de certains joueurs.

Toujours tester les macros !?

Tester toujours avant d'aller en raid, votre macro, pour voir si tout fonctionne bien. Car il suffit d'une faute d'orthographe ou alors une série de sort impossible à lancer en même temps et celle-ci ne fonctionnera pas.

_________________
Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
C'est encore plus vrai quand on a des petites jambes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armory.wow-europe.com/character-sheet.xml?r=Suramar&n=Bel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout sur les macros   Aujourd'hui à 18:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout sur les macros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop tout !!!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Tout simplement fantastique
» niveau tout en 3D oui en 3D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre de Beldaran :: Section Gestion de compte WOW, Add-on, Sites d'aide, Matériel et Problèmes Techniques :: Macros-
Sauter vers: